mes lectures

Les yeux de Sophie – Jojo Moyes

J’ai été assez étonnée en découvrant le résumé de ce roman de Jojo Moyes. En effet, je m’étais habituée, venant de cette auteure, à des récits plutôt contemporains, se déroulant en Angleterre. Or, ce roman se déroule en partie dans le nord de la France, au début des années 1900. Il n’en fallait pas plus pour attiser ma curiosité !!

Le résumé :

« J’ai cru que c’était la fin du monde. J’ai cru que rien de bon ne pourrait plus m’arriver. Je ne mangeais plus, je ne sortais plus. Je ne voulais plus voir personne. Mais j’ai survécu. Contre toute attente, j’ai fini par surmonter l’insurmontable et, petit à petit, la vie m’a paru vivable. »

Paris, 1916.

Sophie Lefèvre doit prendre soin de sa famille alors que son mari part pour le front. Quand la ville tombe aux mains de l’armée allemande, au milieu de la Première Guerre mondiale, Sophie est contrainte de faire le service tous les soirs à l’hôtel où résident le nouveau commandant et ses hommes. À l’instant où le nouveau commandant découvre le portrait qu’Édouard a fait de sa femme, naît une dangereuse obsession qui menace la réputation, la famille et la vie de Sophie, et va la conduire à prendre une terrible décision.

Un siècle plus tard, à Londres, Liv reçoit ce portrait en cadeau de la part de son mari avant de recueillir son dernier soupir. Sa vie est bouleversée lorsqu’une rencontre de hasard lui permet de découvrir la véritable histoire de ce tableau.

Mon avis :

Ce livre est bouleversant, car il traite de sujets forts parmi lesquels : la peur, le chagrin, le lien entre individus et surtout l’importance de chacun dans l’Histoire ( avec un grand H ).

Je vais essayer d’être concise, même si, vu la richesse de ce roman de 564 pages, ça va être un peu compliqué ! 😊

En effet, le récit touche à notre histoire, la première mondiale, dans laquelle on se retrouve immergé très facilement : c’est extrêmement bien documenté, et le fait de faire d’un tableau le leitmotiv de ce roman est vraiment une excellente idée. J’en ai beaucoup appris sur la restitution des oeuvres d’art volées sous l’occupation, et ça m’a donné envie de creuser sur le sujet.

L’auteur a encore une fois su allier fond et style.

La construction de l’histoire en elle-même est un vrai bijou : les sauts temporels nous maintiennent dans le suspense jusqu’aux dernières pages !

J’ai été épatée par la fraîcheur de ce récit par rapport à son thème plutôt sombre et « commun ». En effet, il existe énormément de romans traitant de la guerre. Le fait d’avoir mêlé le thème de l’art et de la filiation apporte un vrai plus qui rend l’histoire très attrayante et moins anxiogène. ( Pour tout vous dire, cette histoire m’a même donné envie d’effectuer des recherches sur ma généalogie… )

Bien entendu, on retrouve toutes les forces de l’auteur : écriture soignée, personnages attachants, amour, lien entre les gens et importance que joue chacun dans le fil de l’Histoire.

Pour conclure :

C’était un vrai parti pris, mais j’aime le culot de Jojo Moyes. Encore une fois, cette auteure m’a fait voyager et réfléchir. Ce livre continuera à résonner en moi encore quelques temps…

Comme je le disais plus haut, grâce à ce roman, j’ai entrepris quelques recherches sur ma filiation, et surprise, j’ai retrouvé un homme – le grand frère de mon grand-père – qui avait vraiment compté dans l’Histoire…

Il s’appelait Jérôme, et faisait partie du réseau de résistance Jade-Fittzerroy. Il est mort en essayant de libérer notre pays, à 19 ans.

Ça fait tellement écho à ce roman que ça m’a un peu chamboulée d’imaginer ce qu’il avait vécu.

Bref, vous l’aurez compris, je recommande chaudement ce coup de cœur, mais pas que : je vous invite à découvrir les œuvres de Jojo Moyes, qui est une incroyable romancière !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s