mes lectures

Une vie – Simone Veil

Tout le monde connaît son nom. Il nous évoque son implication pour l’IVG en France, ou encore son douloureux passé de déportée.

Cela-dit, en croisant cette autobiographie, je me suis rendue compte que j’en connaissais globalement peu sur cette figure emblématique française…

Le résumé :

« Femme politique au destin exceptionnel, Simone Veil livre son autobiographie. Elle s’y montre telle qu’elle est : libre, véhémente, sereine. »

Mon avis :

Cette autobiographie nous dévoile la vie – ou plutôt les vies – de Simone Veil. Malgré les atrocités auxquelles elle a du faire face, j’ai aimé la transparence et l’honnêteté dont fait preuve l’auteure dans son récit : elle raconte, elle ne dénonce pas.

À notre époque, où tout devient sujet à polémique, ça fait un bien fou.

Simone Veil nous évoque les faits, et en lecteurs intelligents, nous laisse déduire des différentes situations ce que nous voulons. Elle n’infantilise pas le lecteur, c’est très agréable.

Plusieurs passages m’ont marqué, notamment lorsqu’elle évoque son retour en France après 13 mois passés en camps d’extermination. Elle y décrit la maladresse et les incivilités auxquelles elle a du faire face du haut de ses dix-huit ans, la sensation de ne pas trouver sa place et d’être incomprise de la plupart de ses concitoyens.

La seconde guerre mondiale est un sujet que je maîtrise plutôt bien, et c’est la première fois que j’entends une personne déportée en parler aussi ouvertement. J’avoue avoir été interloquée par l’attitude de l’entourage (amis, connaissances, bienfaiteurs) de Simone et Milou (sa sœur) à cette période de leur vie.

Ce qui m’a le plus choqué, c’est d’imaginer qu’après une guerre aussi meurtrière, des propos antisémites continuaient à circuler impunément.

Outre son implication dans la légalisation de l’IVG en France, alors que celui-ci était désigné par les hommes comme  » une affaire de bonne femme », j’ai découvert une femme pleine de détermination dans ses opinions et ses combats (caractère probablement grandement façonné par l’horreur des camps…)

Ainsi, Simone Veil oeuvre également pour les conditions de vie des détenus en milieu carcéral (très courageux vu son vécu), mais aussi pour le sauvetage de l’institut Pasteur, ou encore l’élaboration d’aides pour les mères célibataires et les personnes âgées. On lui doit également la première campagne anti-tabac.

Vous l’aurez compris, j’ai appris énormément de choses sur cette femme emblématique, mais je déplore cependant une lecture parfois compliquée : n’étant pas vraiment calée en histoire et en politique, je me suis confrontée à quelques moments nébuleux au cours de la lecture.

Le + : Un bel apprentissage, autant sur Simone Veil que sur l’histoire et la politique en France entre 1940 et 2007. J’ai aimé le courage dont fait preuve l’auteure en racontant de manière impartiale les évènements qui ont jalonné sa vie.

Le – : Quelques longueurs lorsqu’elle parle de la politique française en détail. Je ne suis malheureusement pas assez renseignée sur le sujet pour tout relever.

Pour conclure :

C’est une autobiographie que je recommande. Elle m’a fait prendre un recul énorme sur ma vie, mon quotidien. On parle énormément de la place des femmes dans la société en ce moment, et on a tendance à oublier que quelques dizaines d’années en arrière, le simple fait de travailler ou d’avoir un poste important (avocate, par exemple) était presque inaccessible.

J’ai trouvé cela vraiment encourageant pour la condition féminine de voir à quel point en si peu de temps, le monde avait évolué, grâce, j’en suis sûre, à des femmes de tempérament comme Simone Veil.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s