Littérature jeunesse : Les pourquoi ?

« Le goût du bonheur m’a fait un bien fou après de dures journées de travail (…) À l’heure où s’évader devient vital, Valentina et Laure m’ont donc naturellement accompagnées dans mon quotidien et dans mes pensées ! J’ai même cité Ernesto à plusieurs de mes patients, un nouveau traitement contre la morosité va peut-être voir le jour grâce à vous. »

F.

Littérature jeunesse : Les pourquoi ?

« Le goût du bonheur m’a rappelé à mon optimisme premier et à tous ces petits bonheurs qui parsèment le chemin de notre vie et qui nous donnent l’insatiable désir de voir un autre jour se lever encore (…) Ce qui est certain c’est que le coeur d’Angéline Michel déborde d’amour pour chacun des personnages de ce récit hors du commun et que cette déferlante de douceur, d’espièglerie et de bonté est purement et simplement contagieuse. »

Nanette